Cette nuit, le vent a soufflé très fort. Impression que la tente allait s'envoler. Les nuages se sont légèrement dissipés. Cette fois, nous pouvons aller nous promener et voir le paysage. Des cratères avec de l'eau bouillonnante, des fumeroles, des variations de couleur. Dommage que nous reprenions le bus cet après-midi, nous ne pouvons pas aller plus loin.

Après déjeuner, nous attendons le bus qui arrive de Akureyri, au nord. Un premier bus arrive, il est complet. Le suivant est cassé (euh mais c'est celui dans lequel nous avons voyagé la veille). Nous attendons le troisième bus... qui est, en fait, un minibus de 16 places, pas tellement surélevé, avec une remorque pour les bagages. Au bout d'une petite heure de route, le chauffeur commence à chercher d'où viennent les vibrations que nous entendons. Il s'aperçoit que le pare-brise se décolle... Le retour risque d'être long. Un peu plus tard, le pare-brise se fissure de partout. Nous rejoignons tout de même Gulfoss puis Geysir avant d'arriver à Reykjavik. Le ciel s'assombrit puis s'éclaircit de nouveau.

Trop tard pour louer une voiture, le bus vient de nous passer sous le nez pour rejoindre le camping. Nous ferons donc le trajet à pieds. Nous ne sommes plus à 30 min de marche !

Au camping, il y a plein de monde. C'est presque incroyable. Nous trouvons une petite place pour la tente. Mais nous sommes un peu les uns sur les autres. A l'accueil du camping, nous trouvons à louer une voiture à moindre coût. C'est une bonne nouvelle. Dans la soirée, nous profitons aussi des douches gratuites du camping. 3ème douche du séjour... Le décrassage s'imposait.

Lundi 13 août : Kerlingarfjoll - ReykjavikLundi 13 août : Kerlingarfjoll - Reykjavik
Lundi 13 août : Kerlingarfjoll - Reykjavik
Lundi 13 août : Kerlingarfjoll - ReykjavikLundi 13 août : Kerlingarfjoll - ReykjavikLundi 13 août : Kerlingarfjoll - Reykjavik
Retour à l'accueil